Skip to main content

Black Friday ! 3gr de fleurs achetés = 1gr offert ! 5gr de résines achetés = 1gr offert !

Il ne semble pas exister de danger majeur pour un adulte en bonne santé à consommer du H4CBD. Pourtant, la recherche au sujet de ce cannabinoïde de synthèse est encore relativement faible et laisse place à de nombreuses questions.

Parmi elles, deux sortent du lot : que se passe-t-il si l’on consomme beaucoup de H4CBD à long terme et existe-t-il des profils pour lesquels la consommation de H4CBD est à éviter ?

Dr Cannabinoid revient sur les dangers connus et potentiels du H4CBD pour vous aider à consommer en toute sécurité.

Rappel : qu’est-ce que le H4CBD ?

fleur h4cbd min

Le H4CBD est un cannabinoïde semi-synthétique, dérivé du CBD extrait des fleurs de chanvre

Le H4CBD est un cannabinoïde de synthèse dérivé du CBD. Pour le produire, il faut donc une molécule de CBD (elle-même extraite d’un plant de chanvre/cannabis). Quatre atomes d’hydrogène sont ensuite ajoutés au CBD en laboratoire. Ce faisant, sa structure moléculaire est modifiée. Plus précisément, l’objectif de cette transformation est de rendre le CBD plus stable.

Il s’agit donc d’une substance moins volatile que le CBD. Les effets du H4CBD sont également potentiellement plus puissants. De plus, le H4CBD, de par sa structure chimique unique, est capable d’interagir différemment avec le système endocannabinoïde. Une étude de 2006 [lien en anglais] a notamment mis en évidence son affinité avec les récepteurs CB1 et des effets anti-inflammatoires indépendants de son action sur les récepteurs cannabinoïdes.

En théorie, le H4CBD est donc un supercannabinoïde, mais ses dangers pourraient eux aussi être plus importants.

Dangers du H4CBD : ce que l’on sait

dangers h4cbd min

Les dangers du H4CBD sont encore méconnus, mais le faible nombre d’études est à prendre en compte

Le H4CBD ne possède pas de risque majeur connu pour la santé.

Il faut néanmoins préciser à ce sujet que, même s’il est connu depuis longtemps (les années 1940), il n’a pas encore bénéficié d’études suffisamment nombreuses ni à échelle suffisamment importante pour tirer des conclusions quant à ses effets indésirables.

Effets secondaires pressentis

Chez les personnes qui le tolèrent mal, souvent à cause d’un dosage trop important, ses effets secondaires semblent s’approcher de ceux du CBD :

  • Bouche pâteuse
  • Maux de tête
  • Nausées
  • Somnolence

En plus, des vertiges, des problèmes de concentration et des problèmes de coordination motrice peuvent être ressentis. Ces effets secondaires sont néanmoins la plupart du temps assez légers et temporaires. Une fois la molécule naturellement évacuée par le corps, les effets cessent.

Dangers du CBD hydrogéné : attention à la confusion

Plusieurs molécules issues du cannabis sont surnommées CBD hydrogéné. C’est évidemment le cas du H4CBD, mais également du H2CBD (ou 8,9-Dihydrocannabidiol). Parler des dangers du CBD hydrogéné n’est donc pas forcément la même chose que de parler des dangers du H4CBD !

Mais revenons aux dangers potentiels du H4CBD et aux aspects qui pourraient, dans le futur, les confirmer ou les infirmer.

D’où pourraient venir les dangers du H4CBD ?

dangers du h4cbd selon la personne min

Les dangers potentiels du H4CBD varient en fonction de la personne qui le consomme

Mauvaise tolérance

Nous de tolérons pas tous les cannabinoïdes de la même manière. C’est vrai pour le CBD et le THC, mais aussi le H4CBD. Le problème est que les consommateurs de H4CBD se retrouvent souvent sans dose seuil ni indication de dosage selon les effets recherchés ou le poids. Il est ainsi recommandé de toujours commencer par une dose faible, quitte à augmenter par la suite.

Les produits contenant des cannabinoïdes puissants comme le HHC, le H4CBD, le THCP et le THCV sont également plutôt destinés à des personnes qui ont l’habitude de consommer des cannabinoïdes et connaissent leur tolérance.

Les mineurs, personnes enceintes et animaux ne devraient pas consommer ni être exposés au H4CBD.

Troubles de santé sous-jacents

Les cannabinoïdes sont notamment étudiés pour leurs effets vertueux face à certaines maladies. Ainsi, la France reconnaît déjà l’utilité de trois médicaments à base de cannabinoïdes (le Sativex contre la sclérose en plaques, le Marinol contre les douleurs neuropathiques et l’Épidiolex contre certaines formes d’épilepsie chez l’enfant). Pour autant, certains effets sont également potentiellement dangereux dans le cadre de problèmes de santés précis.

Le CBD est ainsi contre-indiqué en cas de problèmes cardiaques, artériels ou de sang. Le H4CBD ne déroge certainement pas à la règle, mais là encore, des recherches supplémentaires sont encore nécessaires.

Interactions médicamenteuses

Une nouvelle fois, on ne peut se baser que sur le retour d’expérience des utilisateurs et la recherche existant sur d’autres cannabinoïdes. Le CBD présente ainsi un risque d’interaction médicamenteuse avec certains antidépresseurs, traitements contre la thyroïde, antalgiques, anticoagulants et contraceptifs oraux.

Le H4CBD pourrait présenter ce genre de risque, impliquant des traitements qui font moins ou plus effet que nécessaire, avec des effets secondaires également potentiellement renforcés.

Processus d’hydrogénation

dangers hydrogénation cbd min

L’hydrogénation est le processus utilisé pour transformer l’huile en beurre végétal

Il existe plusieurs techniques d’extraction par hydrogénation, notamment à l’aide de catalyseurs solubles (hydrogénation homogène) ou de catalyseurs à base de palladium ou de platine (hydrogénation catalytique). À grande échelle, ces procédés pourraient entraîner des problèmes de santé publique, déjà pointés du doigt dans l’alimentation. Mais, s’ils existent, quels sont exactement les dangers du processus appliqué aux cannabinoïdes comme le H4CBD ?

Tolérance/addiction

Le CBD n’entraîne pas de risque d’addiction ni d’effets psychoactifs. Pourtant, certains consommateurs indiquent ressentir de légers effets planants lorsqu’ils consomment du H4CBD, toutefois en quantité assez importante. En cas d’utilisation prolongée et/ou en grande quantité, la question se pose également du risque d’addiction ou, tout du moins, de tolérance à la molécule. Cela aurait par ailleurs certainement une influence sur la réglementation.

Réglementation

Le H4CBD est légal en France. La législation sur les cannabinoïdes évolue néanmoins régulièrement, surtout lorsqu’il s’agit de produits de synthèse. Ainsi, le HHC, dans un premier temps présenté comme la version légale du THC, a été interdit en juin 2023. La raison invoquée ? Les risques d’effets secondaires, d’abus et de dépendance. Si des effets secondaires plus importants ou un risque de dépendance venait à être prouvés concernant le H4CBD, son interdiction pourrait, indirectement, constituer un danger pour ses consommateurs réguliers. Mais rien ne laisse à ce jour craindre un tel scénario.

Dr Cannabinoïd est un shop en ligne spécialisé dans la vente de produits légaux dérivés du chanvre notamment des molécules THCP et H4CBD.

Laisser une Réponse